72h de Matthieu BIASOTTO

Hello tout le monde !

Il y a parfois dans notre cœur de lectrice, des moments touchants...celui-ci en est un !

Vous n'êtes pas sans savoir que Matthieu Biasotto est un auteur que j'adore : pour sa plume, mais également pour la personne. Et lorsque mon téléphone a émit un petit bip la semaine dernière pour m'annoncer l'arriver d'un message de Matthieu, mon cœur a presque cessé de battre...J'allais avoir l'immense honneur de faire partie de ses bêta lectrices !

Alors n'allez pas croire que pour cette raison ma critique sera dirigée, pas du tout ! J'ai pour habitude d'écrire avec mon cœur, et de vous dire si j'ai aimé ou pas, alors on ne va pas changer en si bon chemin !

RÉSUMÉ :

Pourquoi n'est-il pas rentré ? Valentin est sur répondeur. Ce n'est pas un retard, il s'est volatilisé. Il a douze ans. Début du cauchemar.
Un enfant émotif et introverti, une mère au supplice. Un professeur ambivalent, un directeur qui ment. Dans le prestigieux collège Sainte-Sophie, les secrets sont à double tranchant, les mensonges jouent contre le temps.
Nathalie, maman solo saignée à blanc, va sombrer dans l'angoisse glaçante d'une disparition. Une effroyable descente aux enfers où chaque seconde sans nouvelles est un calvaire. Entre nuits blanches et peur du pire, la détresse et l'urgence sont une torture. Un décompte.
Nathalie remue ciel et terre, elle ignore seulement qu'un sablier s'écoule dans une pièce sombre. Quelqu'un détient la vérité, une ombre se délecte des heures qui filent. Et pour sauver son enfant, cette mère va devoir rencontrer son destin.
Où est Valentin ?


MON AVIS :

Un enfant qui ne rentre pas...voilà la pire chose qui puisse arriver à tout parent. Un sujet encore une fois excessivement touchant, percutant, et les sujets sous-jacents ne sont pas en reste : mensonge, secrets de famille, et d'autres que je ne dévoilerai pas afin d'éviter tout spoil (ce qui serait bien dommage!)

Un décompte : 72h...mais que se passera t-il en fois le temps écoulé ?

Nathalie va absolument tout tenter pour retrouver son fils Valentin, un gamin différent des autres, un gosse introverti, qui n'a pas eu les mêmes chances que les autres pour débuter sa vie.

Un récit qui débute doucement...s'intensifie...

Dans 72h, vous allez doucement glisser sur la pente de l'angoisse. Une angoisse qui va monter en puissance tout au long de votre lecture, une tension qui augmente au fur et à mesure des lignes lues, une torture psychologique qui s'accentue en tournant les pages, un cauchemar qui s'intensifie.

...pour mieux vous péter à la gueule !

C'est une explosion de révélations qui s'ensuit. Un final digne des plus grands feux d'artifices ! Des vérités à vous couper le souffle ! Parce que même, si comme moi, vous avez douté sur l'implication de certains personnages, vous êtes loin de vous connaître de la vérité !

Une intrigue construite.

Rien n'est laissé au hasard ! L'auteur a réaliser un travail phénoménal sur la construction de son intrigue, pour vous promener gentiment, vous faire croire que ceci, alors que finalement cela. C'est extraordinaire de réussir à nous manipuler de la sorte. Matthieu Biasotto vous dissémine quelques indices, par-ci par-là, pour mieux vous tenir en haleine.

Des émotions.

Encore une fois, vous ne serez pas en reste à ce sujet. J'ai ressentie une multitude d'émotions à la lecture de 72h. Maman de 3 enfants, je me suis mise dans la peau de Nathalie le temps d'un roman. J'ai souffert autant qu'elle. Angoisse, peine, haine, dégoût, espoir, culpabilité ... une véritable torture pour mon petit cœur !

Les autres personnages ne sont pas en reste. Ils ont tous leurs petits secrets. C'est exactement ce qui se passe en société... le paraître prime sur la vérité ! Personne n'est réellement ce qu'il prétend être. Qui connaît vraiment les travers de son voisin ? On pense tout savoir, et finalement on ne sait rien.

Voilà, encore une fois, Matthieu Biasotto m'a bluffé ! Il a réussi à réunir tous les ingrédients pour faire de son livre authentique coup de cœur à mes yeux !!!! Un véritable page-turner qui se dévore à la vitesse d'un TGV. Une histoire qui prend aux tripes. Un feux d'artifices d'émotions.

Je vous laisse moins de 72h pour foncez sur Amazon ou sur le site de l'auteur ici


Un petit bijou !