CROSS de Marc MASSE

TITRE : Cross

AUTEUR : Marc S. MASSE

ÉDITEUR : Flamant noir

GENRE : Polar

CHAPITRE : 37 + la deuxième partie

PAGES : 270

RÉSUMÉ :

Éric Milan, ex-policier devenu détective privé, boucle péniblement ses fins de mois quand un client lui propose une mission singulière : participer au « Grand Cross » - une course de l'extrême - pour identifier un coureur chevronné et le tuer.
Milan n'a rien d'un tueur à gages ni d'un athlète de haut niveau, mais la contrepartie financière est alléchante. Neuf mois plus tard - Grand Cross. Le détective s'élance, incognito, parmi les nombreux participants. Malgré l'effort intense, il parvient à garder la cadence.
Sa mission va prendre une nouvelle tournure lorsqu'un coureur est retrouvé mort sur le bord de la route. Étrange coïncidence : la victime semble être l'homme qu'il recherchait... La compétition se poursuit, mais quand un second athlète est découvert dans un ravin, le crâne défoncé, Milan veut mettre fin au contrat. La menace est palpable.
Pourtant son client insiste : il doit continuer... Franchira-t-il la ligne ?

MON AVIS :

Eric Milan, ancien lieutenant de police reconverti malgré lui en détective privé, voit un jour débarqué dans son bureau, un riche client, Martin, qui lui propose un job gracieusement payé : 300 000€. Sa mission : retrouver et tuer celui qui est à l'origine de l'accident de voiture du fils.

La réflexion sera de courte durée et Eric se retrouvera après 9 mois d'entraînement intensif sur le départ du « Grand Cross ».

Alors que le détective ne devait concourir que sur quelques étapes pour réaliser la job, sa mission prend une toute autre tournure. En effet, l'homme qu'il suspectait et qu'il devait éliminer, est retrouvé mort sur le bord de la route.

Le lendemain, un second homme est assassiné.

Eric Milan ne souhaite qu'une chose : mettre fin au contrat. Mais son richissime client ne le voit pas ainsi : il devra continuer à courir.

Prenez votre souffle avant de suivre Eric Milan à travers ce « Grand Cross », une compétition de l'extrême, qui réunit les coureurs les plus fous, venus du monde entiers (Allemagne, Italie, Angleterre ou encore Kenya). Un véritable challenge pour les amoureux du dépassement de soi. Huit étapes d'au moins 50 km chacune que Milan va devoir subir.

"- L'épreuve est ouverte à tous... en principe. Mais depuis une vingtaine d'années qu'elle existe, nous savons que... Hum ! C'est une course de très haut niveau, très sélective, très pénible qui exige beaucoup d'endurance. Elle comporte 8 étapes, toutes d'au moins 50 kilomètres, dans des conditions difficiles. Ca requiert un entraînement spécifique. Il faut être bien préparé, sinon le coureur met sa santé en danger." (page 51)


Oui, parce que malgré son entraînement de neuf mois, et sa pratique du sport dans sa jeunesse, notre cher détective va souffrir physiquement, et l'auteur ne se lasse pas de lui infliger quelques blessures et bonnes péripéties.

L'histoire est captivante et l'intrigue très bien structurée. On veut savoir qui a tué ces deux hommes et surtout pourquoi Martin impose au détective de poursuivre cette folle course. La tension est présente au fil des pages (par l'arrivée de certains personnages).

La construction de ce polar est subtil, l'auteur nous dissimule quelques indices au fil des pages que je n'ai compris qu'à la fin (après une relecture en diagonale, je me suis dis « et bah oui, j'aurais dû y penser »)

Les descriptions détaillées nous permettent de visualiser précisément chaque scène.

"Il fait frisquet. Nous trottinons sur place, serrés les uns contre les autres, engoncés dans nos tenues aux poches gonflées par les bidons et les provisions. Ce matin, à froid, la douleur s'est réveillée. Je suis allé à l'infirmerie, quelqu'un a refait le pansement mieux que moi, et depuis, ça paraît supportable. J'attends de voir ce qu'il en sera une fois parti."


Le personnage principal, Eric Milan est minutieusement travaillé. Au fond du trou financièrement et n'ayant plus rien à perdre chez lui, il va se lancer à corps perdu pour accomplir son contrat et toucher le pactole promis. Mais est-ce vraiment l'appât du gain qui le pousse à se surpasser ? Ne cherche t-il pas à trouver ses propres limites ? Ou peut-être a t-il encore l'espoir de reconquérir sa femme.

Comment notre détective va se sortir de ce pétrin ? Retrouvera-t-il l'homme qu'il recherche ?

Un excellent polar que j'ai dévoré en très peu de temps, que j'ai lu jusqu'à ce que mes yeux ne puissent plus rester ouvert. Un véritable page-turner !

Je découvre cet auteur grâce aux éditions Flamant Noir. Je remercie Nathalie pour sa confiance .

Étant une grande adepte de thriller et de polar, je me suis attelée à cette lecture avec envie, d'autant plus que j'avais rencontré l'auteur près de chez moi lorsqu'il dédicaçait un précédent roman (Les tables de Sargon pour ne pas le citer). Je n'avais pas osé me lancer car j'avais peur que le style soit un peu lourd et l'auteur n'avait pas réussi à me convaincre. Aujourd'hui je regrette tant l'écriture est fluide. Alors bravo Marc Masse pour cet excellent polar !


L'AUTEUR :

Marc Masse est un ancien ingénieur globe-trotteur qui a beaucoup voyagé à travers le monde. Il a connu la guerre en Irak, fréquenté la Libye et le Nigeria

(dans ce dernier pays, il a vu ses équipes prises en otage).

Il est l'auteur de sept thrillers :

Virage dangereux (2009) - Éditions L'Harmattan

Travail au noir (2011) - Éditions L'Harmattan

Un cheval de trop (2014) - Éditions Cogito

Dope en stock (2015) - Éditions Cogito

72 heures (2016) - Éditions Cogito

Les tables de Sargon (2017) - Éditions Cogito

Cross (2018) - Éditions Flamant Noir