Dualité de Sébastien JULLIAN

TITRE : Dualité

AUTEUR : Sébastien JULLIAN

EDITEUR : Atramenta

PAGES : 271

CHAPITRES : 27

RÉSUMÉ :

Et si vous étiez prisonnier d'un crime qui ne porte pas de nom ?
N'avez-vous jamais l'impression que certaines paroles ont été écrites pour vous ?
N'y a-t-il pas un autre « vous » qui sommeille ? Que vous susurre-t-il à l'oreille ?
Julien se réveille couvert de sang. Une arme à la main, sans victime apparente, et incapable de se rappeler du moindre souvenir.
Pris au piège, cet homme au premier abord discret et sans histoire se retrouve rongé par l'angoisse et les émotions antonymes qui, du jour ou lendemain, paralysent son existence.
Il part en quête de vérité, sans savoir qui il est réellement et en qui il peut avoir confiance. Cette épreuve semble révéler en lui un être sombre, au comportement impulsif et troublant.
Un thriller glaçant sur le thème de la double personnalité qui nous plonge constamment dans le doute et les impressions contradictoires. Le récit est entrecoupé de discussions anonymes qui entretiennent l'incertitude et l'imagination.

MON AVIS :

Et si un beau matin, vous vous réveillez dans un parc, couvert de sang, un petit couteau dans la poche, et sans aucun souvenirs ? Ne deviendrez-vous pas vous même fou ? Fou de ne pas comprendre, de ne pas savoir ?

Nous voilà donc plongé dans la tête de Julien Servan, qui ne peut se confier à personne sur sa situation...et encore moins à Emilie, avec qui il vit un amour totalement platonique.

L'auteur nous met immédiatement dans l'ambiance puisque que son livre commence dans un bain de sang. On est complètement prit par l'intrigue, car on veut nous aussi comprendre ce qu'il s'est passé cette fameuse nuit. Sauf que c'est un peu long (à mon goût), j'attendais....j'attendais que ça démarre...j'ai trouvé le temps un peu long jusqu'à la moitié du livre. En effet, tout au long de la première partie, on suit la décadence de Julien. Puis on monte crescendo jusqu'à l'apothéose, et là : premier effet kiss cool, suivi du deuxième quelques pages plus tard : c'est le double effet kiss cool ! Alors, effectivement, vu le final, cela méritait bien de traîner un peu au début, et surtout tout s'explique !!!

Le paradoxe, c'est que, même en trouvant le temps long, je n'ai pu m’empêcher de dévorer ce livre !

Le scénario tient la route, sauf peut-être une scène un peu « surjouée » (toujours selon moi).

Un récit à la première personne qui permet de bien rentrer dans la peau du personnage, avec entre deux un dialogue dont on ignore les protagonistes.

Les personnages sont intéressants et bien décrits.

Un thriller entre manipulation et double personnalité, qui, je pense ne vous laissera pas de marbre.

Ce n'est pas un coup de cœur, mais c'est un bon thriller à suspense dans lequel l'auteur vous balade en vous déposant quelques indices par-ci par-là, au fil des pages.

Un livre et un auteur à découvrir !