Gémellaire de Alexandra DESNIER

TITRE : Gémellaire

AUTEUR : Alexandra DESNIER

EDITEUR : Eivlys Editions

PAGES : 208

CHAPITRES : 28

RESUME :

Le corps est porteur de bien des maux, messagers privilégiés du subconscient. Althéa le ressent au plus profond de sa chair, stigmatisée par d'étranges hématomes qui l'endolorissent chaque jour un peu plus. Quelle faute expie-t-elle au travers de ces marques...et que penser de la relation malsaine qui lie Hayden et Sara, ses jumeaux ?
L'esprit est détenteur de bien des mystères dont l'existence ne doit rien au hasard. Nathaniel y puise son inspiration créatrice, celle qui le pousse à s'élever chaque fois un peu plus au travers de ses meurtres. Il s'abreuve de leur force, cette force ambivalente qui fait aussi de ses proies des êtres fragiles : leur gémellité.
Deux êtres, deux cheminements de vie qui vont se croiser...pour le pire.


MON AVIS :

Gémellaire est le premier livre que lis d'Alexandre DESNIER, alors que c'est son second roman.

J'ai vraiment été captivée par sa plume, son écriture sombre.

Althéa, maman de jumeaux, va vivre un enfer avec ses enfants, Hayden et Sara. Entre les hématomes qui apparaissent sur son propre corps, et le comportement de sa fille Sara, il y a de quoi être inquiète.

Jamais, au grand jamais, je n'avais envisagé la gémellité sous cette forme ! Quand on me parle de jumeaux, les mots qui me viennent à l'esprit sont : union, communion, amour ou encore complicité. Et bien là, pas du tout ! Et l'auteur de se contente pas de nous énumérer des faits scientifiques, non, l'auteure prend bien soin de nous conter son histoire en y apposant cette réalité.

« Une unique matrice peut être à l'origine de deux entités parfaitement opposées. Toute personne porte en elle une face sombre et une plus claire, ambivalence caractéristique de l'être humain...Mais serait-il possible qu'en cas de grossesse gémellaire, ces faces se scindent complètement pour définir chacun des jumeaux...dans leur intégralité ? » (page 96)

Dans Gémellaire, il n'est pas non plus seulement question de gémellité. Alexandra traite aussi le sujet de la vengeance. Et la vengeance est un plat qui se mange froid ! Pourtant, au vu de ma vitesse de lecture tant l'écriture est fluide, le plat n'a pas eu le temps de refroidir !

Les personnages sont amplement torturés psychologiquement, mais aussi physiquement ! Petit à petit, l'auteure nous les dévoile ainsi que leurs liens. Mais jamais, il ne vous sera possible de deviner la fin avant le point final ! Une scène finale qui vous laissera pantois !

Alors bravo Alexandra pour ce thriller qui m'a largement surpris ! Et c'est avec plaisir que je réitérerai l'expérience.