Le pendule de Janus de Céline SPREUX

TITRE : Le pendule de Janus

AUTEUR : Céline SPREUX

EDITEUR : auto-édité

PAGES : 125

CHAPITRES : ***


RÉSUMÉ :

Lorsqu'elle se réveille à l'hôpital après trois jours dans le coma, Caroline n'a aucune idée de comment elle a atterri là, ni aucun souvenir des jours précédents.Aidée par un psychiatre de renom pratiquant l'hypnose, elle va tenter de remonter le fil de sa mémoire pour découvrir des secrets qu'elle aurait peut-être dû laissés enfouis... Entre visions sanglantes et angoisses latentes, elle va se retrouver prise dans les filets d'un esprit toujours plus tortueux.Un thriller psychologique qui joue entre réel et imaginaire, entre conscient et inconscient, pour emporter le lecteur dans le tourbillon hypnotique d'un puzzle troublant.


MON AVIS :

Lorsque j'ai lu le synopsis, j'ai tout de suite été séduite et j'avais vraiment hâte de découvrir ce livre. La couverture sobre et le titre sont en parfait adéquation avec ce thriller psychologique.

On est tout de suite plongé dans le récit. Caroline se réveille à l'hôpital et n'a aucun souvenir de ce qui lui est arrivé. Espérant retrouver sa mémoire, elle suivra des séances d'hypnose. Mais le processus de guérison n'est pas si simple...

« Elle ouvrit difficilement les yeux. Elle eut un instant de panique en voyant une silhouette assise sur son lit, penchée au dessus de son corps. »  


L'intrigue est présente, la plume de l'auteure est addictive et ce thriller se lis très rapidement, à mon grand regret... j'aurais aimé que le livre soit un peu plus long. Il y a pourtant de très bonnes idées ! Les thème de l'hypnose et de la mémoire sont bien étoffés : l'auteure maîtrise amplement son sujet.

Les personnages sont intéressants, notamment celui de Caroline, pour qui on se prend d'affection.

J'ai malheureusement été déçue par la fin qui m'a semblé peut être trop banale. Je ne sais pas j'attendais quelque chose de plus...le petit truc qui, quand on referme le livre, vous fait dire : "Wahou".

Céline SPREUX signe là son premier thriller et je ne peux que la féliciter du travail accompli et l'encourager à poursuivre.