Une bonne intention de Solène BAKOWSKI

Résumé :

« Tous passeront à côté du sacrifice de l'un, de la confiance aveugle de l'autre, tourneront
le dos à cet amour dingue, car c'est de ça qu'il s'agit, cet amour inconditionnel d'un jeune homme pour une fillette qui écrivait des lettres, cet amour d'une petite fille pour le jeune homme qui savait lui inventer des histoires. »

Mati a neuf ans. Elle a perdu sa maman. Son père s'enlise dans le deuil et sa grand-mère s'efforce, à sa manière, de recoller les morceaux. Un soir, la petite ne rentre pas de l'école.
On imagine le pire, évidemment. Comment croire que tout, pourtant, partait d'une bonne intention ?

Mon avis :

Nous voilà face à un récit poignant, bouleversant, émouvant.
Nous sommes confronté à des secrets inavouables, à la bêtise humaine, à la méchanceté, aux faibles, aux méchants mais aussi aux gentils.
Les personnages sont minutieusement travaillés, criant de vérités.
Malgré quelques longueurs en début de roman, ce livre reste atypique et une belle découverte.

J'ai eu envie de répondre à Mati, alors voici ma lettre :

"Mati,
Le monde des adultes est tellement cruel ! J'aimerai pouvoir te dire que tout ira bien, que tout va s'arranger, mais ça serait te mentir (et tu n'as pas besoin de cela).
Parfois, souvent, les adultes sont lâches, ont des secrets...et ceux sont les personnes en qui tu as le plus confiance, qui te trahissent, qui t'abandonnent.
Toi, petite Mati, tu es spectatrice impuissante de ce que l'Homme peut être de pire...
Non, petite Mati, la vie n'est pas toute rose. Le monde est brut, dur. Je sais qu'à 9 ans on ne devrait pas vivre tout cela...
Ne te trompe pas ! Raccroches-toi seulement à l'amour et poses-toi les bonnes questions au bon moment. Acceptes les quelques mains tendues qui pourront réellement te venir en aide.
Ta maman sera toujours prêt de toi, dans ton coeur, dans tes pensées, tes meilleurs souvenirs. Et peu importe les choix qu'elle a fait, sâches qu'elle t'a toujours aimé du plus profond de son être.

Emilie"


Ma note : 16/20